En grande surface du bio à p'tit prix

A regarder de plus près....

Messagede liliane5 le Ven Déc 05, 2008 10:17 am

Chocolat bio, huile d'olive bio, vetements bio, j'y crois pas une seule seconde en ce qui concerne les grandes surfaces. Pour des énormes boîtes comme celles ci, seul le profit compte, alors même s'ils ont quelques produits soit disant bio, ils seront tout sauf issus du commerce équitable. Ben oui, il veulent bien se mettre "à la mode", mais faut pas que ça leur coûte plus cher quand même... Et pour n'importe quelle société, se mettre à une production bio,ça entaîne des coûts supplémentaires. Et c'est toujours aux frais des petits producteurs bio... :?
xxx
liliane5
Jeune faon
 
Messages: 19
Inscription: Ven Oct 03, 2008 5:14 pm

Ne pas tout confondre

Messagede expan le Ven Déc 05, 2008 11:59 am

Attention à ne pas tout mélanger :

La grande distribution est un monde de brutes, ça, tout le monde est d'accord. Ceci dit ils peuvent parfaitement, par pur opportunisme, se mettre à distribuer du bio en grande quantité et un peu moins cher qu'ailleurs si le client le demande (cf les pâtes par exemple), car pour ce qui est de négocier les quantités pas cher, ils savent faire.
Il peuvent aussi distribuer en grosses quantité et un peu moins cher qu'ailleurs quelques produits équitables (ils le font depuis longtemps avec le café), là encore non pas par humanisme, mais par opportunisme.
Mais le bio et l'équitable, ce n'est pas forcément la même chose : on commence à trouver des tomates bio sous cellophane produites en grande quantité en Espagne (comme toutes les tomates bas de gamme), et je doute fort qu'il y ait quoique ce soit d'équitable là-dedans.

D'un autre côté, rien ne prouve que votre biocoop locale soit forcément tellement humaniste, désintéressée et formidablement équitable : Quelle est la part d'opportunisme chez les petits malins qui tirent les ficelles des biocoops ? Je ne sais pas, et personne ne sait.
Quelle est la part d'humanisme, d'opportunisme et d'appât du gain chez Max Haavelar par exemple ? Personne ne le sait. Personnellement, tous ces hollandais et anglo-saxons qui tirent les ficelles de ces systèmes soi-disant "équitables", ça aurait plutôt tendance à m'inquiéter, sachant que les hollandais et les anglo-saxons ont en général un amour immodéré de l'argent (l'argent et l'individu sont au centre de tout chez eux, donc vous pensez bien que le collectif et la générosité, ce n'est pas leur truc, sauf si ça peut être un moyen habile détourné de faire encore plus d'argent au final...). D'ailleurs vous remarquerez que l'on a rarement les détails chiffrés de ce côté "équitable". Si vous payez 30% plus cher, que le producteur touche 10% de plus et Max Haavelar 20% de plus pour sa piscine au bord du lac Léman, est-ce vraiment si formidable le commerce équitable ? Oui, pour Max....

En tous cas, l'expérience de la vie (professionnelle et perso) m'a appris à me méfier doublement des organismes qui évoluent dans des secteurs "forcément généreux et humanistes" :
La Recherche scientifique par exemple, c'est un vrai panier de crabes où la compétition pour les brevets ou le Nobel l'emporte de loin sur l'objectif d'aider l'humanité, et où les chefs s'attribuent les découvertes de leurs subordonnés sans hésiter une seconde... D'une manière générale, quelle est la proportion d'étudiants qui font Medecine par amour de l'humanité et ceux qui font Medecine pour acquérir un statut intouchable et des revenus très confortables garantis à vie ?

Ben là c'est pareil, faut arrêter d'être naïfs un jour : quelle est la proportion de personnes qui créent une biocoop dans le but magnifique de nourrir sainement leur région au juste prix et rémunérer grassement leurs fournisseurs en s'oubliant ? Le but d'une entreprise a toujours été sa pérennité et ses marges (pour ses proprios), après si elle peut enrober ça avec un air de Sainte Nitouche qui est là pour le bien du monde c'est encore mieux, mais faut pas rêver, les Saints créent très rarement des boîtes, ils vont plutôt distribuer la soupe populaire aux Restos du Coeurs.

Tout ça pour dire que je vais presque autant acheter du bio en grandes surfaces, car c'est moins cher sur certains trucs, et ça ne m'empêche pas de dormir de ne pas tout acheter dans une biocoop, car personne ne m'a encore prouvé que le proprio de ma biocoop était plus honnête, plus sympa et plus valable que le gérant de mon hypermarché local. Pour moi ce sont juste 2 businessmen sur 2 créneaux juteux différents, point barre. Tout le reste c'est du romantisme qui fait la fortune de quelques uns, mais pas vous et pas moi.
Avatar de l’utilisateur
expan
Ourson courageux
 
Messages: 37
Inscription: Lun Sep 29, 2008 3:33 pm
Localisation: Poitiers

Messagede Carioulette le Ven Déc 05, 2008 12:14 pm

D'accord avec ce que tu dis, certains biocoop sont de vrais requins...

Mais en grande surface, ce qui me fait tiquer, c'est que leur fournisseurs ne font pas que du bio....c'est si facile de mettre "bio" sur un produit qui ne l'est pas, au rayon légumes par exemple..."ah tiens y'a plus de pommes bio à 6 euros le kilo, bon ben on va en mettre quelques unes pas bio à 2 euros le kilos à la place, et hop, ni vu ni connu je t'embrouille..."
Avatar de l’utilisateur
Carioulette
Gazelle sautillante
 
Messages: 216
Inscription: Mer Oct 15, 2008 2:38 pm

Messagede lithium le Ven Déc 05, 2008 12:15 pm

Ma biocoop en tout cas je sais quelles valeurs elle a :
- existe depuis plus de 20 ans (là ce n'est pas de l'opportunisme)
- fonctionne en coopérative (je suis adhérente)
- a une assemblée générale tous les ans qui entérine les décisions importantes et approuve le budget
- les bénéfices sont réduits du fait de la marge qui n'est pas énorme pour que les clients aient les produits au meilleur prix
- une partie des bénéfices part dans des primes pour les salariés (ils ne sont pas payés au smic et ça c'est équitable!)
- une autre partie des bénéfices est reversée aux adhérents sur leur compte (environ 2% du montant total des achats) ce qui fait une remise supplémentaire
- le reste des bénéfices sert à remplacer la vieille chambre froide par exemple ou à acquérir du mobilier pour le magasin...etc
- privilégie le commerce local au maximum (malheureusement dans la région il y a peu de maraîchers par exemple...).

Et les prix sont les plus bas de tous les magasins bio du coin et même des produits bio vendu en supermarché!

Bien sûr tout cela je ne l'aurai pas su si je ne m'étais pas rendue à l'assemblée générale en janvier, c'est comme pour tout, il faut un minimum d'implication... :wink:
Cette coop fonctionne avec des bénévoles ( trésorier ou président de l'assoc) comme c'est souvent le cas...
Avatar de l’utilisateur
lithium
Coléoptère du forum
 
Messages: 1838
Inscription: Jeu Sep 18, 2008 3:43 pm
Localisation: Belfort

Que vaut le bio des grandes surfaces ?

Messagede Kalisso le Dim Déc 07, 2008 9:54 am

Moi, je pense aussi qu'ils sont nombreux ceux qui ont flairé le segment juteux des produits BIO en hyper. Mais comme ils ont besoin d'énormes quantités, de régularité, d'homogénéité, ...et de prix bas, ils se tournent vers des fournisseurs étrangers : Italie, Hollande, Maroc , Isreel...et de plus en plus le tiers-monde . D'une part j'ai des doutes sur la vraie nature Bio de ces produits, mais je me dis que c'est totalement idiot de faire venir des produits qu'on peut parfaitement cultiver à moins d'une heure de route du magasin!!!
C'est ce qu'on va trouver en priorité des des supermarchés comme BioCoop, la tracabilité en plus.

En savoir plus :
http://sosbiodiversite.wordpress.com/20 ... -surfaces/
Kalisso
Petit scarabée
 
Messages: 4
Inscription: Dim Déc 07, 2008 9:39 am
Localisation: France

Pss les yeux fermés

Messagede mpvio le Ven Jan 23, 2009 10:28 pm

Bonjour,
je suis nlle sur ce forum,
j'ai 3 enfants en bas âge qui ont tous portés des lavables,
mange quasi du Bio ou des produits équitables et de l'agriculture raisonnée
scrute chaque étiquette
récupère mon eau de pluie
ai des toilettes sèches en été
cultive mes légumes
mais j'ai une grosse tare mon mari est gérant d'un supermarché :shock:

Alors à tous ces gens qui par éthique ne vont pas dans les supermarchés car se sont des gros méchants qui ne pense qu'à leur cpte en banque voici mon point de vue :

-ne pas confondre chaîne d'hyper et supermarché indépendant ! Un indépendant est rattaché à un groupe mais n'est en aucun k obligé d'acheter tout via centrale (chez 50 % du producteur en direct) et bosse pour lui et non son groupe !

-Un supermarché fait vivre en moyenne 80 personnes et en rase campagne ceci n'est pas négligeable !

-certaine marque distribue sous 2 marques différentes suivant les points de vente par ex Bjorg et Bonneterre font parti du même groupe donc même qualité !

-Si le magasin n'a pas la licence bio obligatoire pour chaque rayon frais et donc payante, il ne peut pas vdre de produit en vrac d'où les produits sous celo C'est dingue mais pour vendre des produits plein de kk il ne faut aucune autorisation

-Je déplore les tomates, poivrons bio (ou pas !) en plein mois de janvier mais je n'imagine même pas l'émeute au rayon si nous les retirions (nous avons refusé les fraises à Noël ce qui nous a valu 52 réclamations !)

Bien entendu ce sera toujours mieux de cultiver ses propres produits et d'aller faire ces courses une fois par mois, mais arrêtez de dire et penser que la grde distri n'est qu'un amas de profit au détriment de tout le monde
Il existe aussi des patrons qui ne pensent pas qu'à leur nombril, ou leur porte feuille !

Pour finir acheter du Bio en grde surface ou ailleurs oui, mais ne soyez pas dupes, même dans le bio il y a du mauvais huiles hydrogénée (mais bio ), des tonnes de sucres, et ne vaut-il mieux pas acheter un produit sain cultivé à quelques km que d'un prdt bio qui a poussé sous des serres hyper chauffée en Espagne ? Mais ceci est un autre débat ... :wink:

@ bientôt mpvio
mpvio
Gentil Poussin
 
Messages: 9
Inscription: Jeu Jan 22, 2009 10:44 pm

Messagede Clémentine - Chacunsonbio le Lun Fév 02, 2009 6:45 pm

A mon avis, les produits bio de grandes surfaces ne sont pas plus mauvais (c'est à dire d'un point de vue ingrédients) que les autres, du moment qu'ils sont certifiés (AB par exemple). Pour la typicité, le goût et la provenance c'est autre chose...

Cependant, je regrette que les distributeurs proposent uniquement des produits standardisés, aseptisés et fabriqués par des "gros poissons" de l'agroalimentaire (Danone, Candia, marques distributeurs, et j'en passe)... En grandes surfaces, pas de place pour les petits fabricants (qui n'ont pas les moyens de payer des marges arrières de 30, 40, 50%) ni pour les produits qui ne sont pas susceptibles de plaire au consommateur moyen (à part les coquillettes, les biscottes et la confiture, on trouve quoi? hum?)!!

Mais je m'arrête là car ce sujet me hérisse et je serais capable de casser du sucre sur le dos de la grande distribution pendant des heures!!!
:lol: :P :P
Clémentine - www.chacunsonbio.fr
Avatar de l’utilisateur
Clémentine - Chacunsonbio
Ourson courageux
 
Messages: 32
Inscription: Mer Jan 21, 2009 10:26 am
Localisation: Paris

les marges arrières n'éxistent plus

Messagede mpvio le Lun Fév 02, 2009 9:52 pm

Mais les marges arrières sont interdites depuis plus de un an :o :o
Tant que les petits producteurs peuvent assurer le débit (car dans un supermarché les clients ne supportent pas les ruptures ...) et la traçabilité il n'y a pas de raison qu'il ne soit pas dans les "petits supermarchés"
Marre de cette anpathie envers toute la grde distri GGGGGRRRRR
mpvio
mpvio
Gentil Poussin
 
Messages: 9
Inscription: Jeu Jan 22, 2009 10:44 pm

Messagede Clémentine - Chacunsonbio le Mar Fév 03, 2009 8:45 am

Ce n'est pas parce que les marges arrières sont en effet interdites qu'elles ne sont plus pratiquées, sous des appellations moins voyantes mais tout aussi fourbes (tu nous donnes tant pour un encart dans le tract "spécial machin" du 12 au 26 avril, et puis tu rajoutes tant pour une TG en semaine 35, oh et puis aussi compte tant en échange de la présence de ta gamme en rayon..."). :twisted:

Ouais, vues les sommes gagnées par la GD avec les "ex marges arrières", ça m'étonnerait bien qu'elle y ait renoncé du jour au lendemain juste parce qu'une loi est sortie.

Et puis il y a GD et GD, on est d'accord: certaines enseignes (là où les magasins sont indépendants ou franchisés, par exemple Leclerc, ITM ou Système U) sont beaucoup plus ouvertes que d'autres, mais il est clair que pour être référencé chez Carrefour ou Auchan, lorsqu'on produit, disons, des jus de fruits bio à petite échelle, c'est quasiment mission impossible. Les magasins travaillent très peu en direct, et de là à pouvoir être référencé sur plate-forme régionale, et ben tu peux te lever de bonne heure!!!

D'ailleurs, en ce qui concerne les produits bio, les enseignes tablent surtout sur leurs MDD, pour ne pas avoir à s'embêter avec les petites marques, et surtout, de façon à pouvoir marger à gogo sans se faire taper sur les doigts.

:x :x :x
Clémentine - www.chacunsonbio.fr
Avatar de l’utilisateur
Clémentine - Chacunsonbio
Ourson courageux
 
Messages: 32
Inscription: Mer Jan 21, 2009 10:26 am
Localisation: Paris

Messagede celine59 le Mar Fév 03, 2009 9:24 am

alors juste une petite rectficiation :
exemple Leclerc, ITM ou Système U) sont beaucoup plus ouvertes que d'autres, mais il est clair que pour être référencé chez Carrefour ou Auchan, lorsqu'on produit, disons, des jus de fruits bio à petite échelle, c'est quasiment mission impossible

dans mon carrefour, le rayon de fruits & legumes contient 25% d'approvisionnement local. Le rayon est bien identifié et les fermes sont mentionnées. Ce n'est pas du bio.
Après si on produit vraiment a petite echelle, est-ce judicieux de passer par la GMS?
http://www.lespetitsterriens.com - bébé et enfant bio 0 à 7 ans http://blogdesterriens.canalblog.com
Devenez FAN sur Facebook! page: lespetitsterriens
Avatar de l’utilisateur
celine59
Sauvez Willy !
 
Messages: 2177
Inscription: Jeu Mar 20, 2008 4:19 pm

Messagede Clémentine - Chacunsonbio le Mar Fév 03, 2009 9:37 am

Je suis d'accord pour les fruits et légumes, l'approvisionnement local est en effet fréquent (même chez Carrefour et Auchan), c'est d'ailleurs l'un des rares rayons (avec peut-être la boucherie et la poissonnerie) où les chefs de rayon ont une petite marge de manoeuvre.

Moi je parlais surtout des produits d'épicerie (et en particulier des jus de fruits vendus au rayon boissons, puisque c'est le secteur que je connais le mieux).

Mais attention, hein, j'ai pas dit que toute la GD était pourrie et je n'ai rien contre les gérants de supermarchés :lol: ... C'est une forme de distribution qui a des avantages indéniables, mais certains de leurs comportements me hérissent, désolée...

:wink:
Clémentine - www.chacunsonbio.fr
Avatar de l’utilisateur
Clémentine - Chacunsonbio
Ourson courageux
 
Messages: 32
Inscription: Mer Jan 21, 2009 10:26 am
Localisation: Paris

Messagede Airane le Ven Fév 20, 2009 1:52 pm

Avatar de l’utilisateur
Airane
Wahouu ! trop la classe cette Kaboom :-)
 
Messages: 2533
Inscription: Jeu Oct 19, 2006 9:04 pm
Localisation: Charente

Messagede lithium le Ven Fév 20, 2009 2:48 pm



Intéressant!


ça me conforte dans mes choix :wink:
Avatar de l’utilisateur
lithium
Coléoptère du forum
 
Messages: 1838
Inscription: Jeu Sep 18, 2008 3:43 pm
Localisation: Belfort

Messagede BB-Yealj le Ven Fév 20, 2009 3:55 pm

je ne vais en grande surface qu'environ 1 fois par an, pour acheter les ampoules électriques, ou un tournevis quand j'en ai besoin ou autre, enfin bon des produits plutôt "bricolage".
Sinon je cultive mon jardin , bon ce n'est pas toujours pratique comme cet hiver où pour faire ma soupe je me suis retrouvée avec des poireaux gelés ! ou l'été dernier quand les tomates ont été abimées par la grêle. Mais au moins tu peux comprendre la souffrance des producteurs locaux.
Pour le reste des fruits et légumes (si la quantité manque par exemple) je m'adresse à un producteur local et bio à 2 pas de chez moi.

Ce que je reproche aux grandes surfaces, c'est le côté bio et équitable qui n'est que de surface. Bio mais hors saison ou provenant de l'autre bout du monde ce n'est pas bio pour moi

Je fabrique sinon mes produits d'entretien et mes cosmétiques (sauf le maquillage). J'achète donc uniquement les matières premières (bio ou naturelles sinon je m'en passe).

Sinon par une gestion rigoureuse de tous tes besoins, tu peux faire d'importantes économies qui permettent d'acheter dans les magasins des produits sains, solides, durables sans que cela ait un impact négatif sur ton budget.
Bon j'habite à la campagne, je me doute bien qu'en ville il est difficile d'avoir un jardin et un atelier pour faire ses mixtures et autres bricolages
Avatar de l’utilisateur
BB-Yealj
Lionceau persévérant
 
Messages: 78
Inscription: Mar Fév 03, 2009 11:46 am

Une solution: sortir des circuits GMS traditionnels

Messagede Bio-Man74 le Mar Juil 14, 2009 3:38 pm

Selon moi le prix final d'un produit dépend en grande partie des marges réalisées. quand on voit que Carrefour vend le paquet de 25 tablettes pour lave vaisselle de marque ECOVER à 7,19 Euros et que j'ai trouvé une Scop qui les vend 5,15 Euros et qui livre à domicile, il y a de quoi s'interroger!
De mon côté au delà du bio je recherche une certaine éthique commerciale (c'est à dire des marges raisonnables), éthique que je ne trouve pas dans les circuits GMS traditionnels et éthique qui se perd malheureusement dans les circuits Biocop de manière générale.
Alors j'ai décidé de sortir des supermarchés, qu'ils soient ou non bio. Comment me direz vous?
Eh bien en commencant par ne plus y rentrer :-) , et en m'approvisionnant aupres de la Scop Bio Partage. Je pense qu'il est temps de faire ses courses autrement, avec des gens qui voient le commerce autrement.

Au plaisir de vous lire,
L'union fait la force...
Bio-Man74
Petit scarabée
 
Messages: 4
Inscription: Mar Juin 02, 2009 1:40 pm
Localisation: Haute Savoie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les étiquettes et leur dessous

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron