Envie d’acheter des vêtements bio ? C’est une décision qu’on ne peut qu’encourager. Attention cependant, c’est important de savoir discerner les vêtements vraiment biologiques de ceux qui ne le sont pas. Voici quelques astuces pour vous aider.

Qu’est-ce qu’un vêtement biologique ?

Avant de vous présenter nos conseils pour trouver des vêtements bio, expliquons un peu de quoi il s’agit. Biologique, écologique, éco-responsable…, différents termes sont utilisés dans l’univers de la mode éthique et c’est parfois confondant. Faisons donc le point !
Un vêtement bio est un vêtement issu de l’agriculture biologique. Il est fabriqué à partir de matières certifiées bio, selon un processus de fabrication bio ou bien les deux.
Les termes « éco-responsable » et « éthique » sont par contre plus vastes et prennent en compte plus de critères du respect de l’environnement et des travailleurs.

Un vêtement bio est fait d’une matière bio

Si l’on souhaite définir le vêtement bio de manière simple, on dira que c’est un vêtement issu de l’agriculture biologique. La première condition donc est que les fibres utilisées soient naturelles et biologiques, cultivées et traitées sans produits chimiques néfastes.
On fait ici l’exception de certaines matières naturelles végétales qui sont considérées écologiques même quand elles ne sont pas issues d’une agriculture biologique. C’est le cas par exemple du lin et du chanvre. On retrouve aussi du lin bio et du chanvre bio, mais il n’y a pas vraiment de différence.
En conclusion, vous devez choisir des fibres biologiques : lin bio, coton bio, chanvre bio, laine bio, soie bio, etc. Sinon des matières naturelles reconnues pour leur aspect écologique comme le chanvre, le lin ou encore le jute.

Un vêtement bio porte un label bio

Parce que la plupart des vêtements ne le sont pas, ceux qui sont bio portent un label qui le précise. Et c’est ainsi plus facile de les reconnaître.
Le label européen GOTS (Global Organic Textile Standard) est le plus pesant en ce domaine. Il garantit que 70% à 90% des fibres utilisées sont organiques, mais aussi que les substances nocives sont limitées et que les critères environnementaux et sociaux sont respectés. C’est un gage de la mode éthique.
Il y a aussi les labels « Soil Association Organic Standard », « Organic Content Standard », « Ecolabel Européen » et « Nordic Swan Ecolabel ».
Le label Oeko-Tex n’atteste pas que les fibres utilisées sont biologiques, mais garantit la limitation des substances nocives.

Enfin, il va du bon sens que les vêtements biologiques soient plus chers que les vêtements traditionnels. On se méfie donc des prix incroyablement bas !